5 lecture des minutes

Qu'est-ce que le système nerveux parasympathique?

Le système nerveux parasympathique est responsable des fonctions de « repos et digestion » du corps. Il devient plus actif pendant les périodes de détente et de sécurité.

Qu’est-ce que le système nerveux parasympathique ?

Qu'est-ce que le système nerveux parasympathique ?

Il fait partie du système nerveux périphérique, qui comprend tous les nerfs situés en dehors du cerveau et de la moelle épinière. Plus précisément, le système parasympathique est une division du système nerveux autonome.

Le système nerveux autonome contrôle les fonctions involontaires du corps, telles que la pression sanguine, le rythme cardiaque et la digestion. Le système nerveux parasympathique fonctionne en équilibre avec le système nerveux sympathique, qui contrôle la réponse autonome de lutte ou de fuite. Ensemble, ils maintiennent l’homéostasie, un environnement interne stable dans le corps.

La fonction nerveuse parasympathique est essentielle pour prévenir l’hypertension artérielle, réguler le rythme cardiaque et soutenir notre capacité à gérer le stress. Vous pouvez favoriser votre système nerveux parasympathique par le yoga, l’exercice et la relaxation.

 

Fonctions et cibles du système nerveux parasympathique

les fonctions du système nerveux parasympathique

Le système nerveux parasympathique agit de diverses manières pour soutenir les processus physiologiques involontaires. Ses actions sont associées au repos, à la digestion et à la reproduction. Voici quelques exemples de fonctions parasympathiques dans l’ensemble du corps :

  • Yeux: constriction de la pupille pour améliorer la vision de près, augmentation de la production de larmes.
  • Bouche/gorge: salivation accrue.
  • Poumons: constriction des voies respiratoires.
  • Cœur: baisse du rythme cardiaque, augmentation de la variation du rythme cardiaque avec la respiration.
  • Intestin : augmentation de la motilité gastrique (augmentation de la digestion).
  • Foie: augmentation du stockage du glucose.
  • Voies urinaires: constriction de la vessie et relaxation des sphincters urétraux pour évacuer l’urine.

Le système nerveux parasympathique a également des fonctions immunitaires. Son rôle principal dans le système immunitaire est le contrôle par rétroaction négative des facteurs inflammatoires. Cela permet d’éviter l’inflammation chronique, qui peut entraîner de nombreux troubles.

Un autre effet crucial de la stimulation parasympathique est la réduction de la pression artérielle, même si les vaisseaux sanguins n’ont pas d’innervation parasympathique. Il s’agit là d’un excellent exemple de la manière dont les divisions parasympathique et sympathique fonctionnent en équilibre. La pression artérielle augmente lorsque le système nerveux sympathique demande aux vaisseaux sanguins de se contracter. L’activation parasympathique atténue le signal sympathique, de sorte que les vaisseaux cessent de se contracter et que la pression artérielle diminue.

La plupart des effets parasympathiques ont des fonctions réciproques générées par le système nerveux sympathique. Par exemple, la stimulation parasympathique augmente la digestion, tandis que la stimulation sympathique la diminue.

 

Anatomie du système nerveux parasympathique

l'anatomie du système nerveux parasympathique

Le système nerveux parasympathique contient des fibres nerveuses sensorielles (afférentes) et motrices (efférentes). Les nerfs sensoriels transmettent les informations du corps au cerveau et à la moelle épinière, et les nerfs moteurs renvoient le signal de réponse au corps. Les systèmes nerveux sympathique et parasympathique partagent des nerfs sensoriels, mais chaque division possède des nerfs moteurs distincts.

Nerfs sensoriels autonomes

Les récepteurs sensoriels vérifient si la production autonome correspond aux besoins physiologiques de l’organisme et transmettent cette information au système nerveux central par l’intermédiaire des nerfs afférents. Si nécessaire, le cerveau ajuste l’équilibre entre la stimulation sympathique et parasympathique de l’organe concerné.

Par exemple, les récepteurs du cœur détectent la vitesse à laquelle le cœur bat. S’il bat plus vite que ce dont le corps a besoin à ce moment-là, le cerveau augmente la stimulation parasympathique du cœur pour faire baisser le rythme.

Nerfs moteurs parasympathiques

Les nerfs moteurs autonomes suivent une disposition particulière. Les nerfs préganglionnaires transportent les impulsions du système nerveux central dans le corps. Ils transmettent les impulsions aux ganglions, des groupes de cellules nerveuses. Les axones qui partent des ganglions forment les nerfs post-ganglionnaires et transmettent le signal aux tissus cibles.

Les fibres préganglionnaires parasympathiques proviennent de trois nerfs spinaux sacrés et de quatre nerfs crâniens. Les nerfs spinaux qui donnent naissance aux neurones préganglionnaires parasympathiques sont les nerfs splanchniques pelviens. Ils partent de la moelle épinière sacrée et se prolongent dans la cavité pelvienne.

Les nerfs crâniens sortent directement du tronc cérébral et envoient des signaux efférents à la tête et au visage. Les nerfs crâniens qui donnent naissance aux neurones parasympathiques préganglionnaires sont le nerf oculomoteur, le nerf facial, le nerf glossopharyngien et le nerf vague. Le nerf vague est primordial, car il représente 75% des fibres parasympathiques et est l’un des nerfs les plus répandus dans le corps.

Les ganglions sont des groupes de corps de neurones qui modulent et relaient l’influx nerveux. Les ganglions parasympathiques sont situés près des tissus cibles, de sorte que les fibres nerveuses post-ganglionnaires sont plus courtes que les préganglionnaires. Les fibres parasympathiques post-ganglionnaires sont recouvertes d’une épaisse gaine de myéline, ce qui signifie que l’influx nerveux est bien isolé et peut se déplacer rapidement.

Les neurotransmetteurs transmettent les impulsions nerveuses.

Les impulsions nerveuses peuvent être relayées d’un neurone à l’autre par des signaux électriques ou chimiques. Les fibres parasympathiques efférentes libèrent des molécules de signalisation chimique, ou neurotransmetteurs, à partir des terminaisons axonales pré- et post-ganglionnaires.

Les neurones parasympathiques utilisent l’acétylcholine comme neurotransmetteur préganglionnaire et post-ganglionnaire. L’acétylcholine est utilisée dans tout le corps, y compris dans les neurones préganglionnaires sympathiques et dans le système nerveux somatique.

 

Quels problèmes peuvent survenir dans le système nerveux parasympathique ?

problèmes et troubles du système nerveux parasympathique

Il existe de nombreuses causes potentielles de troubles parasympathiques. Certains troubles sont héréditaires, tandis que d’autres résultent de lésions de la moelle épinière ou des nerfs périphériques. Toute anomalie du système sympathique, telle qu’une suractivité, entraînera probablement des problèmes dans le système parasympathique. Des facteurs liés au mode de vie, comme le stress chronique, l’abus d’alcool et le manque d’exercice, peuvent également perturber le système nerveux parasympathique.

Le dysfonctionnement du parasympathique entraîne des problèmes de maintien de l’homéostasie dans l’organisme. Cela signifie que le corps ne peut pas s’adapter pour répondre aux demandes physiologiques changeantes, ce qui entraîne de nombreux troubles. Un système nerveux parasympathique sous-actif peut entraîner des problèmes cardiovasculaires et le diabète. Les lésions du nerf vague sont associées à de nombreuses affections psychiatriques et inflammatoires, notamment la dépression et les maladies inflammatoires de l’intestin.

La fonction nerveuse parasympathique diminue naturellement avec l’âge, mais vous pouvez la protéger de plusieurs façons. Citons par exemple le yoga, la méditation, l’exercice physique d’intensité modérée, une alimentation saine et les probiotiques. Ces stratégies permettent d’augmenter l’activité parasympathique et d’éloigner le système nerveux autonome du mode « fuite ou vol ».

 

foire aux questions

questions fréquemment posées sur le système nerveux parasympathique

Qu’est-ce que le système nerveux parasympathique ?

Le système nerveux parasympathique est le système « repos et digestion ». Il fait partie du système nerveux autonome, qui contrôle les processus physiologiques involontaires de l’organisme. Le système parasympathique est le plus actif dans les moments de sécurité et de relaxation et a pour fonctions de réduire la fréquence cardiaque et d’augmenter la digestion.

Quelles sont les définitions des mots préganglionnaire, post-ganglionnaire et ganglionnaire ?

Les fibres préganglionnaires sont chargées de transporter les impulsions nerveuses autonomes hors du cerveau et de la moelle épinière. Les fibres post-ganglionnaires sont chargées d’acheminer l’influx vers les tissus cibles. Les ganglions parasympathiques sont des groupes de neurones qui relaient le signal des nerfs préganglionnaires aux nerfs post-ganglionnaires.

Qu’est-ce qui peut endommager le système nerveux parasympathique ?

De nombreuses blessures et maladies peuvent endommager les nerfs parasympathiques. Le dysfonctionnement parasympathique peut également résulter de facteurs liés au mode de vie, notamment le stress chronique, le manque d’exercice et l’alcool.

Comment puis-je protéger mon système nerveux parasympathique ?

L’exercice d’intensité modérée, le yoga et la méditation sont tous d’excellents moyens d’augmenter l’activité parasympathique.

RESSOURCES DE SANTÉ PHYSIQUE D’ANAHANA

WIKIS SUR LA SANTÉ PHYSIQUE

La réponse de combat ou de fuite

Hygiène du sommeil

Méditation guidée pour le sommeil

BLOGS SUR LA SANTÉ PHYSIQUE

Qu’est-ce que le système nerveux ?

Qu’est-ce que le système nerveux central ?

Qu’est-ce que le nerf vague ?

Qu’est-ce que le système nerveux périphérique ?

Qu’est-ce que le système nerveux somatique ?

Références

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK553141/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK539845/

https://iopscience.iop.org/article/10.1088/1361-6579/aa6782

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5859128/

 Qu'est-ce que le système endocrinien

Qu'est-ce que le système endocrinien

Le système endocrinien est un système de glandes qui produisent et libèrent des hormones dans la circulation sanguine. Ces hormones contrôlent de...

Continue Reading
Qu'est-ce que la scoliose

Qu'est-ce que la scoliose

La scoliose est une courbure latérale anormale de la colonne vertébrale qui affecte la symétrie de la colonne.

Continue Reading
Que sont les hormones

Que sont les hormones

Les hormones sont des messagers chimiques de l’organisme qui contribuent à réguler différents processus corporels. Il existe de nombreuses hormones...

Continue Reading