6

Résilience

Dernière mise à jour: 9 mai 2024 00:15:00

Featured Image

Table of Contents

La résilience, c'est-à-dire la capacité à rebondir face aux difficultés, est une compétence de vie accessible à chacun d'entre nous. Grâce à la patience et à la persévérance, nous pouvons traverser des périodes difficiles et en ressortir plus forts.

Qu'est-ce que la résilience ?

Le mot résilience est dérivé du verbe latin resilire, qui signifie reculer ou sauter en arrière. Selon l'American Psychological Association (APA), la résilience fait référence à notre remarquable capacité à nous adapter ou à surmonter l'adversité.

Au cours de notre parcours humain, nous sommes souvent confrontés à des périodes difficiles qui peuvent rendre la résilience difficile à appréhender ou à croire. Mais la résilience n'est pas quelque chose de fixe ou qui disparaît ; c'est quelque chose que nous portons tous en nous et qui attend d'être exploité.

Dans les moments difficiles, nous sommes nombreux à nous tourner vers nos chères créatures de confort et nos stratégies d'adaptation familières, bien qu'imparfaites ou malsaines, à la recherche de réconfort. Ces réconforts font naturellement partie de l'être humain, et au lieu de nous faire honte, nous pouvons nous accepter avec compassion et compréhension.

En même temps, lorsque nous nous engageons véritablement à faire preuve de résilience, nous remplaçons ces comportements d'adaptation par d'autres qui nourrissent et soutiennent notre bien-être. Après tout, c'est dans les moments les plus difficiles que nous trouvons souvent notre plus grande force.

Les signes d'une personne résiliente

Comment la résilience se manifeste-t-elle dans notre vie quotidienne ? Voici cinq signes à observer :

Adaptabilité

Les personnes résilientes possèdent la remarquable capacité de s'adapter à des circonstances changeantes avec grâce et souplesse. Prenez l'exemple d'un ami qui a dû faire face à des revers inattendus mais qui est resté ouvert à de nouvelles possibilités, ajustant ses plans et trouvant des solutions novatrices en cours de route.

Perspectives positives

"Lorsqu'il y a une grande déception, nous ne savons pas si c'est la fin de l'histoire. Ce n'est peut-être que le début d'une grande aventure" - Pema Chödrön, When Things Fall Apart : Heart Advice for Difficult Times.

Garder l'espoir peut éclairer les moments les plus sombres et favoriser la résilience face à l'adversité. Pensez à une personne qui, malgré les obstacles rencontrés, choisit de voir les revers comme des opportunités de croissance et de transformation, trouvant sa force dans l'optimisme.

Un système de soutien solide

La résilience s'épanouit dans l'étreinte nourrissante des relations de soutien. Imaginez une communauté d'êtres chers qui offrent des encouragements, de l'empathie et de l'aide sans faille, et qui constituent une bouée de sauvetage dans les moments difficiles.

Conscience et régulation des émotions

Creuser en profondeur et accéder à notre résilience signifie avoir une compréhension profonde de nos émotions et accéder à des mécanismes d'adaptation sains pour les surmonter. S'engager dans des pratiques telles que la pleine conscience ou l'autoréflexion, qui nous aident à traiter et à comprendre nos émotions, peut s'avérer incroyablement ancré et stabilisant.

Le sens de l'objectif

Le sens de l'objectif nous enracine et alimente notre résilience, en donnant un sens et une direction à notre voyage. Pensez aux personnes que nous connaissons ou que nous admirons (peut-être les deux !) qui trouvent un but dans leurs passions et leurs valeurs, ce qui les pousse à prendre des mesures significatives et à persévérer dans les défis avec détermination et fermeté.

En remarquant et en cultivant ces signes de résilience en nous-mêmes et autour de nous, nous pouvons surmonter les moments difficiles et constater à quel point nous sommes forts et capables.

Types de résilience

les types de résilience

La résilience englobe de nombreuses forces qui nous aident à traverser les périodes difficiles. Examinons les quatre principaux types de résilience : psychologique, émotionnelle, physique et communautaire.

Résilience psychologique

La résilience psychologique ou mentale est liée à notre force intérieure, à la manière dont nous gérons les situations difficiles sans nous laisser submerger (ou du moins, sans nous laisser submerger au point d'éviter ou de ne pas voir les solutions potentielles ou les moyens d'aller de l'avant). Pensez, par exemple, à une personne confrontée à un revers au travail, mais qui reste concentrée et optimiste, en trouvant des moyens d'aller de l'avant.

Résilience émotionnelle

La résilience émotionnelle est la façon dont nous gérons et régulons nos émotions, en particulier lorsque les temps sont durs. Il s'agit de savoir quand nous nous sentons stressés ou contrariés et de trouver des moyens sains d'y faire face, que ce soit en parlant à un ami ou en faisant quelque chose que nous aimons.

Résilience physique

Notre corps est le vaisseau par lequel nous vivons, et la résilience physique est ce qui lui permet de rester fort et dynamique. Il s'agit de rebondir après une maladie ou une blessure, de rester actif et de nourrir notre corps par le repos, l'alimentation et le mouvement dans la joie.

Résilience de la communauté

La résilience communautaire est tout simplement la force partagée qui émerge lorsque des groupes font face ensemble à des situations difficiles. Il s'agit de la manière dont les communautés se rassemblent, se soutiennent et trouvent des solutions dans les moments difficiles, qu'il s'agisse de se remettre d'une catastrophe naturelle ou de faire face à des difficultés économiques. C'est le pouvoir de la connexion et de la solidarité en action

Nourrir la résilience : 3 avantages pratiques pour la vie de tous les jours

La résilience, souvent négligée, est notre superpouvoir secret pour surmonter les défis personnels. Voici trois raisons pour lesquelles cultiver la résilience est non seulement bénéfique, mais aussi crucial pour notre bien-être quotidien :

  • Soulagement du stress: La résilience nous aide à faire face aux situations difficiles en gardant la tête froide. Pensez à un moment où vous êtes resté calme pendant une période difficile, en vous appuyant sur votre force intérieure pour rester stable.

  • Autocompassion: La résilience nous permet de pratiquer l'autocompassion, en faisant preuve de gentillesse et de compréhension envers nous-mêmes lorsque nous trébuchons ou tombons. Imaginez un ami bienveillant qui vous encourage et vous soutient en vous rappelant qu'il est normal d'être imparfait.

  • Stimulation de la confiance en soi : La résilience alimente notre confiance en nous, ce qui nous permet de relever les défis. Rappelez-vous une situation dans laquelle vous avez surmonté une épreuve extrêmement difficile et en êtes sorti plus fort ; cela montre votre résilience tout en augmentant votre efficacité personnelle et votre confiance en vous.

Comment construire et maintenir la résilience

Si l'âge, l'histoire personnelle et l'environnement contribuent à nos niveaux initiaux de résilience, il est important de se rappeler que notre résilience est fluide et non figée. Les enfants développent magnifiquement leur résilience au fil du temps, ce qui permet de mieux comprendre comment la cultiver à l'âge adulte.

Reconnaître, faire de la place et recadrer les pensées négatives

Nous pouvons devenir plus résilients en nous engageant dans une pensée et une réflexion attentives. Dans le cadre de la thérapie cognitivo-comportementale, renforcer la résilience signifie réfléchir en pleine conscience et modifier les comportements et les processus de pensée négatifs. La première étape consiste à parler de soi de manière positive et à identifier les émotions et les comportements positifs et négatifs.

La recherche sur la résilience suggère également qu'une incapacité à gérer efficacement les difficultés (en n'utilisant pas nos capacités de résilience) peut conduire à des états émotionnels négatifs ou à des conditions de santé mentale telles que la dépression, l'anxiété et le stress.

Calmez votre esprit et votre corps

La deuxième étape consiste à exploiter notre force intérieure et à adapter des techniques d'adaptation qui répondent à nos besoins et nous aident à réduire notre niveau de stress.

Il existe des façons de respirer qui ont un impact direct sur nos états biologiques et qui nous calment. Les mécanismes d'adaptation les plus courants sont l'exercice, l'activité physique, la respiration profonde, l'amélioration de l'hygiène du sommeil, un sommeil suffisant et la pratique d'activités ou de passe-temps qui nous plaisent.

Essayez de voir le bon côté des choses, de manière contre-intuitive

Trouver la lumière dans l'obscurité peut sembler une tâche ardue, surtout lorsque la vie nous lance ses défis les plus difficiles. Pourtant, même dans les circonstances les plus orageuses, des lueurs d'espoir attendent d'être découvertes.

Dans les moments d'adversité, la pratique d'un discours positif sur soi peut initialement sembler étrangère, voire frivole. Cependant, les recherches suggèrent que le fait d'inonder notre esprit de pensées optimistes peut étouffer le bruit de la négativité, tout en aiguisant notre attention. En recadrant nos perspectives dans une optique plus positive, nous modifions non seulement notre paysage émotionnel, mais nous ouvrons également la voie à des actions transformatrices.

Favoriser la résilience demande du temps et de la pratique, ce n'est pas un signe de manque de résilience. Parfois, il est même difficile de savoir par où commencer et quelles techniques d'adaptation utiliser, en particulier lorsque nous ne nous sentons pas au mieux de notre forme. Dans ces cas-là, faire appel à un professionnel de la santé mentale qui peut nous guider tout au long du processus peut être la forme ultime d'autogestion de la santé.

Conclusion

Chacun d'entre nous peut acquérir des compétences pour développer sa résilience. Dans les moments difficiles, nous pouvons nous concentrer sur le présent (plutôt que de ruminer ou de nous inquiéter du passé ou des "et si" futurs). Avec le temps et la patience, nous pouvons exploiter les émotions positives et la force pour développer la résilience et grandir.

Références

Résilience | APA

La résilience : Ce qu'elle est et ce qu'elle n'est pas | Walker, B. H. (2020)

Comment être plus résilient : 8 façons de renforcer votre résilience | Calm

Gérer le stress et renforcer la résilience | mind.org

Clause de non-responsabilité

Le contenu de cet article est fourni à titre d'information uniquement et n'est pas destiné à remplacer un avis médical, un diagnostic ou un traitement professionnel. Il est toujours recommandé de consulter un professionnel de la santé qualifié avant de procéder à des changements liés à la santé ou si vous avez des questions ou des inquiétudes concernant votre santé. Anahana n'est pas responsable des erreurs, omissions ou conséquences pouvant résulter de l'utilisation des informations fournies.