6

Étirements pour la sciatique

Dernière mise à jour: 4 décembre 2023

Featured Image

Table of Contents

La douleur sciatique peut être débilitante. Ces étirements simples pour la sciatique peuvent réduire la douleur et vous permettre de retrouver une vie sans douleur !

Que sont les étirements pour la sciatique ?

Un étirement de la sciatique peut apporter un soulagement bienvenu à la douleur sciatique. Ces étirements sont simples à réaliser à la maison et ne nécessitent aucun équipement.

Le muscle piriforme est un long muscle qui s'enroule autour de la hanche, profondément dans les fesses. L'étirement du muscle piriforme peut soulager les symptômes de la sciatique et diminuer la douleur.

Le syndrome du piriforme est une cause fréquente de sciatique et se produit lorsque le muscle piriforme est trop tendu et exerce une pression sur le nerf sciatique.

Causes de la douleur du nerf sciatique

La douleur sciatique est causée par la compression ou l'irritation du nerf sciatique, le nerf le plus long du corps.

Le nerf sciatique s'étend du bas du dos jusqu'aux deux jambes, et des symptômes, notamment des douleurs, des engourdissements et des picotements, peuvent être ressentis le long du trajet du nerf.

Les causes de la douleur sciatique comprennent la compression des nerfs rachidiens due à une inflammation ou à une hernie discale, la contraction des muscles ischio-jambiers, des blessures antérieures, des affections dégénératives telles que la sténose rachidienne lombaire, le stress, et bien d'autres encore.

Effets des étirements pour la sciatique

Les étirements soulagent la douleur de la sciatique en améliorant la souplesse, en réduisant la tension musculaire et en atténuant la pression sur le nerf sciatique.

L'étirement de la sciatique cible les muscles impliqués dans la sciatique afin de les allonger et de les détendre, soulageant ainsi la compression sur le nerf sciatique.

Des étirements réguliers améliorent également l'alignement de la colonne vertébrale et favorisent une meilleure posture, réduisant ainsi le risque d'aggravation du nerf sciatique.

Les 5 meilleurs étirements pour la douleur sciatique

Étirement du muscle piriforme en position assise

Version assise de l'étirement du muscle piriforme en position debout, ce mouvement peut aider à soulager la pression dans le bas de la colonne vertébrale.

  • Allongez-vous sur un sol souple, un tapis ou une moquette.
  • Les pieds restent à plat sur le sol, écartés de la largeur des hanches et les genoux fléchis.
  • Croisez votre cheville droite sur votre genou gauche. La jambe croisée doit être confortablement soutenue en l'air.
  • Saisissez votre cuisse gauche et tirez-la doucement vers votre poitrine. En tirant davantage, vous obtiendrez un étirement plus profond.
  • Vous devriez ressentir un étirement progressif de la fesse et de la hanche droite. Maintenez la position pendant 30 à 60 secondes.
  • Relâchez progressivement la cuisse gauche et ramenez la jambe droite en position genou plié, pied plat.
  • Passez à l'autre jambe. Placez la cheville gauche sur le genou opposé et répétez l'étirement.
  • Effectuez deux ou trois séries de 30 à 60 secondes par côté et répétez si nécessaire.

Du genou à la poitrine

L'étirement du genou à la poitrine peut soulager la douleur de la sciatique dans la jambe et le bas du dos affectés.

  • Commencez sur le dos, sur une surface confortable, comme un sol souple ou un tapis.
  • Gardez votre colonne vertébrale droite et détendez-vous.
  • Pliez les genoux et placez vos pieds à plat sur le sol, à peu près à la largeur des hanches.
  • Soulevez lentement une jambe vers votre poitrine, en utilisant les deux mains pour saisir le tibia ou derrière le genou de cette jambe. Vous pouvez également utiliser une serviette ou une sangle autour du genou pour vous aider à atteindre la jambe.
  • Rapprochez le genou de votre poitrine autant que vous le pouvez. Vous devriez ressentir un léger étirement dans le bas du dos et la région des fesses.
  • Gardez la jambe opposée détendue, le pied à plat. Ce genou peut rester plié ou, si cela vous convient, vous pouvez le redresser.
  • Maintenez l'étirement pendant 30 à 60 secondes tout en respirant lentement et profondément. Laissez votre corps se détendre dans l'étirement.
  • Relâchez lentement la jambe tendue et ramenez-la à la position de départ.
  • Changez de côté et répétez l'étirement si nécessaire.

Étirement du genou à l'épaule opposée

Cette variante de l'étirement genou-poitrine permet un étirement plus profond des fessiers et du muscle piriforme.

  • Commencez sur le dos, les jambes tendues devant vous.
  • Fléchir un genou en gardant le pied à plat sur le sol.
  • En saisissant derrière le genou ou en s'enroulant autour pour saisir le tibia, tirez doucement la jambe vers l'épaule opposée en la faisant passer à travers le corps.
  • Maintenez un étirement doux pendant 30 à 60 secondes.
  • Revenez à la position de départ et étirez le côté opposé.

Chat-chameau, ou chat-vache

L'étirement du chat-vache ou du chat-chameau est une posture de yoga utilisée depuis longtemps pour la relaxation et le soulagement des tensions musculaires dans tout le dos.

Il est également utile pour mobiliser les articulations sacro-iliaques, qui peuvent provoquer des symptômes semblables à ceux de la sciatique.

  • Commencez à quatre pattes, les mains directement sous les épaules et les genoux sous les hanches.
  • Gardez votre colonne vertébrale neutre et votre menton légèrement rentré, en regardant l'espace entre vos mains.
  • Inspirez lentement et profondément. En expirant, arrondissez doucement votre dos vers le haut, à partir de votre coccyx, en créant une forme de C avec votre colonne vertébrale. En expirant, rentrez votre menton dans votre poitrine et laissez votre cou s'étirer.
  • Maintenez cette position arrondie, connue sous le nom de pose du "chat", pendant cinq à dix secondes tout en vous efforçant de ressentir un étirement confortable tout le long de votre colonne vertébrale.
  • Inspirez lentement et inversez le mouvement. Commencez par basculer votre bassin vers l'avant, en laissant le bas du dos se balancer doucement vers le bas.
  • En inspirant, laissez votre poitrine et votre ventre descendre vers le sol et dirigez votre menton vers le haut. Votre colonne vertébrale doit maintenant être arquée en forme concave, comme le dos d'une vache.
  • Maintenez cette position arquée, connue sous le nom de "posture du chameau", pendant cinq à dix secondes tout en ressentant un léger étirement dans le bas du dos.
  • Répétez l'étirement chat-vache ou chat-chameau lentement pendant au moins quatre cycles ou plus si nécessaire.

Étirement des ischio-jambiers en position debout

L'étirement des ischio-jambiers en position debout est l'un des étirements les plus efficaces pour soulager la douleur de la sciatique. Cette version permet d'étirer une jambe à la fois.

  • Commencez par vous tenir debout, les pieds écartés de la largeur des hanches, les jambes tendues et les épaules détendues.
  • Faites un petit pas en avant avec votre pied droit, en plaçant votre talon droit quelques centimètres devant votre talon gauche. Gardez votre jambe avant droite.
  • Soulevez les orteils de votre pied droit, en les rapprochant de votre tibia.
  • Inspirez profondément en allongeant la colonne vertébrale. En expirant, penchez-vous vers l'avant au niveau des hanches. Gardez le dos droit - pensez à bouger l'ensemble de votre torse comme une seule unité plutôt que de vous avachir ou de vous affaisser vers l'avant.
  • Continuez à vous pencher vers l'avant jusqu'à ce que vous ressentiez un léger étirement à l'arrière du muscle ischio-jambier et du mollet droits.
  • Tendez vos mains vers votre pied droit ou posez-les sur votre cuisse droite. Ce n'est pas grave si vous ne pouvez pas toucher vos orteils - ne poussez pas jusqu'à la douleur, mais seulement jusqu'à une légère gêne.
  • Maintenez l'étirement pendant 30 à 60 secondes, en respirant profondément et en vous détendant.
  • Remontez lentement jusqu'à la position de départ, changez de côté et répétez l'exercice.

Conseils pour éviter la douleur sciatique

Les étirements sont un excellent moyen de réduire la douleur et d'améliorer la santé. Ces conseils rendront vos étirements plus efficaces et réduiront les risques de blessures.

L'échauffement

Il est recommandé de s'échauffer brièvement avant de s'étirer afin de préparer les muscles aux mouvements.

Lors de l'échauffement et de l'étirement, les mouvements peuvent provoquer une gêne légère ou légère, qui ne devrait pas être dangereuse. Cependant, s'étirer au point de ressentir une douleur intense peut causer de graves dommages.

Mouvements doux

L'étirement doit être composé de mouvements doux, et vous devez les effectuer lentement et progressivement, en maintenant les étirements statiques pendant au moins 30 secondes.

Variation

Les étirements comprennent souvent une variété d'étirements statiques et dynamiques pour le bas et le haut du corps et doivent être effectués des deux côtés du corps pour tous les groupes musculaires.

Veillez à vous étirer des deux côtés pour éviter d'aggraver les déséquilibres musculaires.

La respiration

Respirez profondément et en toute conscience lorsque vous passez d'un mouvement à l'autre, et expirez lorsque vous vous détendez à chaque étirement. Évitez de retenir votre respiration, car vos muscles ont besoin d'oxygène pour se détendre.

Les étirements dans le cadre d'une solution à long terme

Les étirements peuvent traiter la douleur du nerf sciatique, mais ils ne constituent qu'une partie de la solution pour traiter la sciatique.

Les étirements pour la sciatique peuvent soulager la tension musculaire et traiter la sciatique, ce qui en fait un élément important d'une solution de soins de longue durée. Un professionnel de la santé ou un kinésithérapeute peut aider à élaborer une stratégie de traitement pour soulager complètement les symptômes de la sciatique.

Quand demander l'aide d'un professionnel

Les causes de la sciatique étant variées, les étirements ne sont pas toujours efficaces. Un kinésithérapeute peut aider à concevoir un plan de soins complet pour soulager la sciatique si les étirements ne soulagent pas complètement les symptômes.

La kinésithérapie, la modification des schémas de mouvement, les exercices de glissement du nerf sciatique, les injections de stéroïdes, les médicaments, etc. peuvent être utiles lorsque les étirements ne suffisent pas.

Il est important de mentionner que si vous souffrez d'un diagnostic grave provoquant des douleurs dorsales, comme une hernie discale ou une sténose rachidienne lombaire, vous devez éviter de vous étirer seul et demander l'avis d'experts médicaux professionnels.

Références

Syndrome du piriforme - Résumé - Europe PMC

Diaporama : Guide des étirements de base - Mayo Clinic

Le rôle des étirements dans la rééducation des blessures aux ischio-jambiers : 80 athlètes

Nerf sciatique : Qu'est-ce que c'est, Anatomie, Fonction et Conditions

Yoga pour la douleur sciatique : 10 exercices pour soulager, plus des postures à éviter

Clause de non-responsabilité

Le contenu de cet article est fourni à titre d'information uniquement et n'est pas destiné à remplacer un avis médical, un diagnostic ou un traitement professionnel. Il est toujours recommandé de consulter un professionnel de la santé qualifié avant de procéder à des changements liés à la santé ou si vous avez des questions ou des inquiétudes concernant votre santé. Anahana n'est pas responsable des erreurs, omissions ou conséquences pouvant résulter de l'utilisation des informations fournies.

Fasciite plantaire

11

Fasciite plantaire

La fasciite plantaire est l'une des causes les plus fréquentes de douleur au pied, et plus particulièrement au talon. Il s'agit d'un syndrome...

Douleur au bas du dos

9

Douleur au bas du dos

Plongez dans les douleurs lombaires : leurs causes, leurs symptômes, leurs traitements et leur prévention. Acquérir les connaissances nécessaires...

Mal de dos

15

Mal de dos

Le mal de dos désigne toute douleur ou gêne dans le haut, le milieu ou le bas du dos. Le mal de dos est fréquent et peut avoir de nombreuses causes,...

Le genou du coureur ou syndrome douloureux fémoro-patellaire (SDFP)

7

Le genou du coureur ou syndrome douloureux fémoro-patellaire (SDFP)

Le genou du coureur, également connu sous le nom de syndrome douloureux fémoro-patellaire, est une douleur autour de la rotule liée à un mauvais...

Relaxation musculaire progressive

6

Relaxation musculaire progressive

La relaxation musculaire progressive, ou RMP, est un exercice de relaxation qui permet d’atteindre un état de détente profonde.

Etirements

9

Etirements

Les étirements développent la mobilité du corps entier, la souplesse musculaire et la force, et préviennent les blessures. L'ajout d'étirements...