10

Travail de l'ombre

Dernière mise à jour: 13 mai 2023 12:37:08

Featured Image

Table of Contents

Découvrir son moi intérieur et en comprendre les aspects sombres est une pratique puissante qui peut mener à l’épanouissement personnel. Découvrez les différents types de thérapies axées sur le travail de l’ombre, ainsi que les avantages de travailler avec votre propre ombre.

site web du premier travailleur de l'ombreLe travail sur l’ombre est un type de psychothérapie qui utilise diverses pratiques pour aider les individus à accepter et à intégrer leur ombre afin de s’épanouir avec plus d’authenticité et de clarté.

Le travail de l’ombre vise à assimiler la personnalité et l’ombre afin qu’une personne apprenne à gérer les impulsions qu’elle ignore habituellement, telles que l’avidité ou la colère. Le travail de l’ombre amène les parties refoulées de la personnalité à la conscience de l’individu afin qu’il apprenne à accepter son moi caché.

Le travail sur l’ombre peut également être considéré comme un travail sur les traumatismes, car il permet de guérir les parties blessées, la plupart des ombres étant créées à la suite de traumatismes liés à l’enfance ou à l’attachement. L’ombre qui s’est développée dans la petite enfance devient une partie permanente de la personnalité de l’individu.

Le travail sur l’ombre implique une réflexion sur les expériences de l’enfance, car les déclencheurs et les comportements des individus pendant l’enfance influencent souvent leur moi de l’ombre.

 

Qu’est-ce que l’ombre intérieure ou le moi de l’ombre ?

les rouages du travail de l'ombreLes individus possèdent des traits de caractère dont ils n’ont pas confiance, car ils pourraient les déclencher ou les embarrasser ; ils sont donc enfouis au plus profond de l’inconscient, à l’abri des regards. Ces parties font référence à l’ombre de soi ou à l’ombre intérieure d’un individu.

L’ombre comprend les côtés sombres ou les parties reniées de la personnalité d’un individu, car elle est constituée d’émotions et d’impulsions humaines négatives, notamment la recherche du pouvoir, l’avidité, l’envie, la rage, le désir et l’égoïsme.

Tout le monde n’arrive pas à accepter son ombre, et les gens refoulent les parties cachées d’eux-mêmes et évitent de se confronter à leur côté obscur. Bien que l’ombre existe toujours, elle est oubliée.

Refouler l’ombre intérieure d’un individu peut avoir des conséquences néfastes. L’ombre se manifeste souvent sous forme de déclencheurs ou de réactions émotionnelles dans de mauvaises circonstances.

La conscience de soi, la formation, le courage et l’orientation sont des moyens pour les individus de façonner leur ombre de manière saine.

Les composantes de l’ombre d’un individu dépendent des sentiments qu’il rejette inconsciemment en lui-même, généralement sous la forme d’un discours négatif.

 

Histoire du moi de l’ombre

histoire de l'ombre du moiLe psychologue Carl Jung a popularisé l’idée de l’ombre intérieure et défini l’inconscient collectif à l’aide de huit archétypes jungiens différents.

Les huit traits, tels que définis par Jung, comprennent le moi, qui est la conscience ou le centre de la psyché ou de la personnalité d’un individu, l’ombre qui est l’aspect émotionnel ou sombre de la psyché d’un individu, l’anima qui est l’image de la femme idéalisée qui attire les individus vers leur côté féminin.

Les autres traits de Carl Jung comprennent l’animus, partie de l’individu ayant une capacité de connaissance de soi et de réflexion ; la persona, les masques que les individus portent pour protéger leur moi intérieur et le montrer au monde ; le héros, la partie de la psyché d’un individu qui peut vaincre la destruction et le mal ; le trickster, une partie enfantine de la psyché d’un individu ; et le wise old self, une personnification du moi d’un individu qui contient de la sagesse.

Jung considérait l’archétype de l’ombre comme le côté inférieur ou immoral d’un individu, mais ce n’est pas toujours vrai. Il a théorisé que l’ombre est opposée à la persona, le moi que les gens présentent aux autres.

Cependant, Jung estime que le moi de l’ombre a également le potentiel de produire des impulsions et des sentiments positifs, en plus des impulsions négatives. C’est pourquoi les individus doivent interagir avec leur « moi de l’ombre » et l’accepter.

 

Le rôle du subconscient

Le subconscient peut être appelé l’ombre parce que les individus ne peuvent pas le voir clairement et n’en sont donc pas conscients. L’esprit conscient s’apparente à la lumière, car les individus en sont conscients et peuvent la voir plus clairement.

Le subconscient comprend tout ce que les individus rejettent à propos d’eux-mêmes. L’exploration du subconscient par le biais du travail de l’ombre permet aux individus de guérir beaucoup plus profondément.

 

Comment l’ombre intérieure affecte les individus

Ignorer la part d’ombre peut nuire au bien-être d’une personne, car cette partie de l’individu a besoin d’être explorée et comprise. Les individus se sentent émotionnellement et mentalement forts lorsque l’ombre n’est pas intégrée en eux.

Bien que les individus ignorent leur ombre intérieure, celle-ci trouvera des moyens de mettre en évidence son existence. Parmi les problèmes évités par l’ombre intérieure, citons une mauvaise estime de soi, l’anxiété et la dépression, la tromperie de soi et la tromperie des autres, la dépression et l’anxiété, un ego surdimensionné, un comportement offensif et la difficulté à avoir des relations saines.

Un autre effet critique de l’ignorance de son ombre intérieure est la projection. La qualité que les individus nient en eux-mêmes, ils la voient chez les autres. La projection est un processus inconscient. L’ego des individus utilise ce mécanisme pour défendre la façon dont il se perçoit.

Les projections psychologiques déforment la réalité et créent une frontière entre la façon dont les individus se perçoivent et la façon dont ils se comportent. Les individus commencent à projeter sur les autres les parties qu’ils ont reniées.

 

Avantages du travail parallèle

les avantages du travail parallèleL’ombre est un concept qui ne peut être mesuré de manière tangible, qui est subjectif et qui varie en fonction du contexte. Les traits, les valeurs ou les croyances qui sont socialement acceptables dans une culture peuvent ne pas l’être dans une autre, ce qui détermine s’ils font partie de l’ombre d’un individu.

Bien qu’il existe peu de recherches scientifiques sur l’efficacité du travail de l’ombre, la plupart des recherches se concentrent sur la manière dont les individus utilisent le travail de l’ombre pour résoudre certains problèmes. L’exploration de l’ombre de soi par le biais du travail de l’ombre offre une opportunité de croissance et de développement personnel.

 

Amélioration des relations

Le travail de l’ombre présente plusieurs avantages. Tout d’abord, le travail de l’ombre contribue à améliorer les relations. Les relations s’améliorent parce que les individus parviennent à accepter leur ombre intérieure et à se voir plus clairement.

Une fois que les individus auront appris à mieux s’accepter eux-mêmes, il leur sera plus facile d’accepter l’ombre des autres et de ne pas être déclenchés par les côtés sombres de leur personnalité, qu’il s’agisse de l’ombre de membres de la famille, d’amis, de partenaires commerciaux ou de conjoints.

Le travail de l’ombre favorise la connaissance de soi et de meilleures relations grâce à une meilleure santé émotionnelle.

 

Une vision du monde plus claire

Le deuxième avantage du travail de l’ombre est d’avoir une vision plus claire du monde. En intégrant leur part d’ombre, les individus se rapprochent de leur moi authentique, ce qui leur donne une évaluation plus réaliste de ce qu’ils sont.

Lorsque les individus ont une meilleure conscience d’eux-mêmes, ils peuvent évaluer l’environnement avec plus de précision. Ils évaluent et abordent les situations sociales avec compréhension, compassion et plus de clarté.

Les individus peuvent se libérer de l’ombre inconsciente qui les contrôle, ce qui les rend plus autonomes, en particulier ceux qui ont une faible estime d’eux-mêmes, car ils cachent les qualités positives qu’ils possèdent dans leur ombre.

 

Amélioration de la santé physique et de l’énergie

Il peut être épuisant pour les individus de supprimer continuellement toutes les parties d’eux-mêmes qu’ils ne veulent pas affronter à l’âge adulte. La vie des individus peut être minée par la léthargie et la fatigue, et le refoulement mental peut être à l’origine de maladies ou de douleurs physiques.

Des études montrent que des milliers de patients souffrant de maux de dos chroniques ont guéri en reconnaissant la rage refoulée dans leur inconscient.

Le travail de l’ombre permet aux individus de libérer l’énergie qu’ils investissent dans la protection des parties refoulées de leur personnalité, ce qui peut contribuer à améliorer leur santé émotionnelle, physique et mentale.

 

Façons de pratiquer le travail de l’ombre

comment pratiquer le travail de l'ombreSeules quelques personnes connaissent le travail de l’ombre en tant que psychothérapie. Il commence par la volonté d’un individu d’explorer son ombre malgré le malaise qu’il éprouve.

Les incitations et les exercices du travail de l’ombre permettent d’amener l’inconscient à la conscience, ce qui est important pour maintenir la santé psychologique. Cela se fait généralement par une approche socratique d’exploration et de questionnement.

L’approche socratique consiste à poser des questions objectives pour susciter une réflexion critique et aider les individus à réexaminer les vieilles croyances et histoires qu’ils ont sur eux-mêmes. L’idée est que le thérapeute agréé ou l’entité objective peut fournir un miroir interprétatif aux individus.

Parmi les stratégies possibles figure la tenue d’un journal, qui peut aider les individus à explorer et à rassembler leurs pensées et désirs inconscients en recherchant des thèmes et des modèles. Une personne peut suivre des messages-guides ou écrire des histoires dans un journal.

L’analyse des rêves et la psychanalyse sont d’autres moyens de s’engager dans le travail de l’ombre. Les rêves sont des outils permettant d’accéder à l’ombre et à l’inconscient. Les individus peuvent trouver des rêves et des thèmes qui se répètent pour voir s’ils remarquent des aspects d’eux-mêmes qu’ils ignorent.

Il n’est pas toujours conseillé, ni même possible, d’effectuer soi-même le travail de l’ombre. Les personnes souffrant de traumatismes graves ou de problèmes de santé mentale ont besoin de l’aide de professionnels.

 

Le travail de l’ombre pour les débutants

Pour les débutants, les trois étapes pour comprendre le travail de l’ombre sont la rencontre avec l’ombre, la fusion avec l’ombre et l’assimilation de l’ombre.

 

À la rencontre de l’ombre

Une imagination active est la partie la plus essentielle de la pratique du travail de l’ombre par la méditation et le rêve éveillé. L’expérience est médiatisée par l’interprétation à travers diverses formes d’art et de narration, y compris la danse, la poésie, la poterie et le chant. Les psychanalystes pratiquent le travail du rêve pour élever l’inconscient à la conscience.

La rencontre avec l’ombre est un élément central de l’individuation ou de la décomposition de la personnalité d’un individu. La rencontre avec l’ombre signifie que les individus nient les impulsions et les qualités gênantes en eux-mêmes, mais peuvent voir ces qualités chez les autres, y compris l’avidité, l’égoïsme, la paresse mentale, les projets irréels, les intrigues et les fantasmes.

Les individus commencent à porter un jugement sur ces qualités et traits de caractère chez les autres. Les projections peuvent se faire sur des figures de rêve internes ou externes.

Le processus d’individuation et la dissolution de la persona commencent par la projection et la rencontre de l’ombre.

 

Se fondre dans l’ombre

Selon Jung, l’ombre peut submerger les actions des individus, en particulier lorsque l’esprit conscient ne peut pas prendre de décisions parce qu’il est piégé dans l’ombre. La part d’ombre prend le dessus lorsque les individus sont déclenchés.

Au fur et à mesure que le processus se poursuit, la libido s’enfonce dans les ombres de l’inconscient, et ce qui devient visible à l’extérieur, c’est l’ombre qui était cachée sous la marque, et l’ombre vient à la lumière. L’ombre et l’ego ne sont plus séparés, mais fusionnent en une seule unité.

L’interaction entre les deux peut entraver les décisions morales au début. Cependant, avec de la force et du courage au fil du temps, les individus peuvent surmonter les conséquences, et l’ombre peut devenir une personnalité.

 

Assimilation de l’ombre

L’assimilation de l’ombre consiste à conserver la conscience de l’ombre et à incorporer l’ombre dans la personnalité de l’individu, générant ainsi une conscience plus forte. La prise de conscience de l’inconscient personnel est la première étape de la quête d’individuation.

L’ombre est un lieu de créativité. Pour certains individus, le côté sombre de leur être représente le véritable esprit de la vie. La reconnaissance de l’ombre est donc un processus continu tout au long de la vie d’un individu.

 

Exercices de travail fictif

exercices de travail de l'ombreLes exercices de travail sur l’ombre visent à mettre en lumière une personne qui était auparavant cachée dans l’obscurité. Les individus doivent s’engager dans des exercices de travail de l’ombre pour commencer le processus de manière indépendante.

Les individus peuvent le faire en considérant ce qu’ils craignent le plus, ce qui leur fait honte, ce qui les déclenche, leurs expériences de vie, ce qui constitue leur part d’ombre, et s’ils reconnaissent leurs habitudes et comportements d’autosabotage.

Les individus doivent se débarrasser de la peur, de la douleur ou de la souffrance de leur ombre intérieure et se concentrer sur la confrontation de leurs défis et de leurs expériences en tant que pratique de guérison.

 

Conseils et suggestions pour le travail de l’ombre

Les individus peuvent avoir besoin de l’aide d’un praticien qualifié, d’un psychanalyste jungien ou d’une personne ayant de l’expérience dans la pratique de versions plus contemporaines du travail de l’ombre. Un thérapeute peut aider les clients à rendre l’inconscient conscient. Cependant, il peut être difficile de trouver un spécialiste, car le travail de l’ombre est peu répandu.

Parmi les conseils donnés aux débutants, citons la pratique du repérage de l’ombre intérieure, la réflexion sur les éléments déclencheurs, la réflexion sur les traumatismes passés, la confrontation avec son ombre et la méditation.

Le travail intérieur nécessite de s’engager dans un dialogue intérieur, d’écouter ses pensées et de traiter ses sentiments d’une manière brute et sans filtre, ce qui peut aider les individus à aborder les parties les plus intimes de leur psyché.

D’autres conseils pour les débutants qui commencent le travail de l’ombre sont d’adopter une approche progressive, de faire preuve d’amour de soi, de pratiquer l’autocompassion, l’acceptation de soi, l’autocompassion, l’autoréflexion et l’autosoin, et d’avoir un esprit d’acceptation et de curiosité.

Il est essentiel de prêter attention à son ombre, car cela peut aider les individus à voir les aspects rejetés d’eux-mêmes et les aider à aller de l’avant.

 

Étapes après le travail de l’ombre

Lorsqu’une personne commence le travail de l’ombre, elle peut ressentir les émotions qu’elle a réprimées pendant son enfance. Le travail de l’ombre aide à faire remonter l’inconscient à la conscience en abordant les douleurs passées, les insécurités, les impulsions négatives et les regrets que les individus ont dissimulés à leur moi intérieur et au monde extérieur.

En mettant en œuvre le travail de l’ombre, les individus peuvent guérir et transformer leur vie et développer une forte conscience de soi en abordant et en gérant les émotions négatives qui constituent leur part d’ombre.

Une fois que les individus ont découvert leur ombre intérieure, il est essentiel de ne pas la blâmer ou lui faire honte ; au contraire, il faut l’accepter et aller de l’avant. Les individus deviendront de plus en plus conscients de leurs déclencheurs, de leurs émotions, de leurs pensées et de leurs sentiments.

 

Références

A Definitive Guide to Jungian Shadow Work: How to Get to Know and Integrate Your Dark Side

What is shadow work? Benefits and exercises.

Shadow Self and Carl Jung: The Ultimate Guide to the Human Dark Side | HighExistence

8 Benefits of Shadow Work and How to Start Practicing It 

Shadow (psychology) - Wikipedia 

Résilience

12

Résilience

Le mot résilience est dérivé du verbe latin resilire, qui signifie reculer ou sauter en arrière. Selon l’American Psychological Association (APA), la...

Catastrophisation

10

Catastrophisation

Découvrez le concept de catastrophisme, les causes sous-jacentes, les signes et les symptômes de la pensée catastrophique et les différentes...

La compassion

10

La compassion

La plupart des gens la décrivent comme le fait de se mettre à la place de quelqu’un d’autre. Il s’agit d’une action et d’une émotion qui rapprochent...

Limites

8

Limites

Les limites sont le fondement de relations saines, mais elles ne sont pas faciles à établir. Découvrez ce que sont les limites personnelles, les...

Syndrome de l'imposteur

11

Syndrome de l'imposteur

Si une personne éprouve des sentiments infondés d’incompétence et de doute de soi, cela peut être le signe d’un syndrome de l’imposteur.

Santé mentale

11

Santé mentale

La santé mentale englobe de nombreux aspects du bien-être mental, y compris les facteurs psychologiques, émotionnels, spirituels et sociaux. Il est...